Actualités

22.12.2017

Aucune perte d’analyses suite à l’incendie à l’ICH

Après l’incendie de mercredi après-midi dans le laboratoire de pathologie de l’Institut Central des Hôpitaux (ICH), les investigations réalisées jeudi ont permis d’établir qu’aucune analyse en cours n’a été perdue.

La production a repris et va progressivement s’intensifier. S’il faudra dans un premier temps compter avec des délais supplémentaires d’un à trois jours, il ne sera pas nécessaire de sous-traiter les analyses de pathologie.

Les autres services de l’ICH n’ont pas été affectés, à l’exception de dégâts d’eau de faible ampleur dans les bureaux de la pharmacie.

Bien que les spécialistes présents lors du sinistre n’aient pas détecté de danger pour la santé à ce moment, le Service de médecine du travail évalue la situation pour déterminer la nature des mesures de protection du personnel qui seraient encore nécessaires le cas échéant.

Les différents appareils d’analyse potentiellement contaminés par les suies de combustion fonctionnent actuellement correctement. Ils subiront toutefois rapidement un examen approfondi pour s’assurer de leur bon état à moyen et long terme. 

Au-delà de la qualité des installations de sécurité (portes et parois anti-feu, entre autres) qui ont permis de confiner les dégâts, la Direction de l’Institut Central des Hôpitaux tient à saluer le remarquable engagement des équipes durant tout le processus d’alerte, d’évacuation et de remise en état des installations affectées par le sinistre.